Où manger et boire à Bangkok ?

TOP 9 des adresses en ville

LA STREETFOOD

Bien manger pour moins d’1€

La gastronomie thaïlandaise est reconnue mondialement et même la street food ici émerveillera vos papilles, en particulier à Bangkok. À tous les coins de rue de tous les quartiers, les vendeurs ambulants envahissent les rues dès l’après-midi pour vous proposer des soupes à toutes les sauces, des poissons en croûte de sel, des curry, des pad thaï, des crêpes thaï ou des petites brochettes. Certains sont délicieux et d’autres franchement dégueulasses, ça, c’est le jeu du hasard ! En général, suivez les thaïlandais, et ça devrait aller. Attention aux épices par contre, ça décoiffe !

Gamme de prix : 1€ pour s’en mettre plein la panse
Plat favori : poulet curry rouge :)

PAPERBUTTER & THE BURGER

Les meilleurs burgers de Bangkok

Paperbutter & the Burger est un incontournable du quartier Ari, le coin branchouille des thaïlandais, loin des touristes du centre ville et notre gros coup de coeur à Bangkok. Situé à l’entrée de l’hostel hypster « The Yard », vous y trouverez de délicieux burgers avec un bon bun (blanc ou noir, pour le fun de la couleur) pour environ 170 bahts, à accompagner d’une bonne Kirin Beer et de délicieuses frites maison et à déguster dans le jardin, sous les guirlandes et en musique. Un vrai bonheur.

Gamme de prix : 10 – 12 € à deux

MEDIUM RARE STEAK & WINE

Où manger une bonne côte de boeuf

Après deux mois sur les routes, c’est parce que mon homme fils de boucher mourrait d’envie d’un bon morceau de viande que nous avons déniché « Medium Rare Steak and Wine » dans une ruelle déserte entre Ari et Saphan Kwai. Un cadre industriel branché comme le veut le quartier, mais surtout des côte de boeuf Angus légèrement maturées à en faire pâlir les bonnes steakhouse de chez nous !

Gamme de prix : 150€ à deux
Plat favori : la côte d’Angus tendre, juteuse et goûteuse.

ZUMA

The restaurant japonais to be

Avec déjà plusieurs adresses dans le monde dans le même esprit que « NOBU », Zuma est un restaurant pour amateurs de bons japonais dans un cadre branché. Les produits sont de qualité, en particulier leurs délicieux makis et leurs gyozas de wagyu, qu’on accompagne d’un large choix de sake !

Gamme de prix : 50€ pp selon les mangeurs, brunch à 30€ le dimanche ou 60€ avec vins et champagne à volonté
Plat favori : les makis « spicy aspurgus tempura », j’en salive encore !

LA CASA AZUL

Un très bon mexicain dans le quartier Ari

Bizarrement, les mexicains coûtent cher pour de simples tacos et burritos en Thaïlande, mais la Casa Azul dans le quartier Ari propose des prix attractifs, des pitchers de margarita, des quesadillas absolument délicieuses, un taco tuesday et un happy hour pour les femmes le vendredi entre 16 et 19h, le tout dans un décor azul et sur fond de musique latino. On aime, on valide !

Gamme de prix : 30€ à deux avec un pichet de margarita
Plat favori : la chicken quesadilla et les fajitas

LADYBRETT

Un happy hour du feu de dieu

Attirés par le look un peu caché de cette brasserie stylée, nous avons poussé la porte pour prendre la carte et avons découvert qu’on était en plein happy hour (17 – 19h). À 8,5€ les deux bons cocktails, ça devient intéressant ! En plus, les mini burgers du happy hour sont tout aussi savoureux. On n’a pas testé le restaurant du soir, mais ça doit valoir le détour.

Prix : 14€ pour deux cocktails et deux mini burgers
Cocktail favori : le Tickle Me, un mélange de Tequila, de rhum brun, d’abricot, de citron et de bitters particulièrement addictif

LE CAFE DES STAGIAIRES

Pour les Belges en mal de bonne bière

Ouvert il y a peu par une bande d’amis belges, le café des stagiaires est un bon refuge si vous avez le mal du pays ! Vous y trouverez de bonnes bières belges (que vous paierez le prix fort de l’importation) et des tapas qui déboitent, comme le tartare de canard aux saveurs asiatiques à accompagner de croquettes de pomme de terre. Une atmosphère jeune et sympathique dans un cadre vintage/récup’ qui fait mouche.

Gamme de prix : plutôt cher, environ 35€ l’apéro-bouffe

THE CAFE, ARI

Manger coréen sur le pouce avec un bon café

Ce petit café qu’on ne parvient même pas à trouver sur Google se trouve sur la Soi Ari 1, pas très loin de The Yard et Paperbutter and the Burger. Le patron, d’origine coréenne, propose une formule boisson + plat pour 4€ particulièrement appréciable. Autre particularité du lieu : le patron a un renard pour animal de compagnie, qui se ballade dans le café lorsqu’il n’est pas dehors dans l’allée privée. Déroutant, mais amusant !

Gamme de prix : moins de 10€ à deux pour le lunch
Plat favori : le Jajangmyeon, un plat coréen à base de nouilles soja, caramel et pâte de haricots rouges, un délice !

ANSEL ET ELLIOTT cafe analog

Un vrai bon café en face de Ken Accomodation

Ce petit café récemment ouvert fera le bonheur de ceux qui logent en face, au Ken Accomodation ! Seulement quelques jolies tables dans un cadre épuré pour amateurs de photographie et de DIY, et surtout de vrais bons cafés savoureux avec une mousse de lait impeccable. Si vous avez un petit creux, vous trouverez quelques cookies et autres gourmandises, mais pas grand chose malheureusement à vous mettre sous la dent si vous cherchez un petit-déjeuner de roi. PS : ils ont une carte de fidélité 11 café + 1 gratuit.

Prix : entre 1 et 2€ le café
On aime : le cadre et leur super latte

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut