Rencontre avec Morijei

Cuisinier au Maasai Girafe Eco Lodge

Morijei a été notre première véritable rencontre culinaire du voyage, et quelle rencontre ! Rencontrer un cuisinier Maasaï et apprendre avec lui à cuisiner à l’oeil, tester ensemble (avec succès !) la cuisson d’un cake à la banane dans un « four du bush » et échanger des recettes, ce n’est pas donné à tout le monde et ce n’était que du bonheur. Mais qui est Morijei ?

Margaux : Bonjour Morijei ! Alors, dis-nous un peu, quel âge as-tu et quand as-tu commencé à cuisiner ?

Morijei : J’ai 32 ans (en théorie, car chez les Maasaïs, on ne connaît pas vraiment son âge) et j’ai commencé la cuisine il y a 2 ans, au Moivaro Camp à Natron. Je n’étais pas vraiment cuisinier là-bas, je nettoyais et m’occupais des travaux manuels. C’était une jeune femme nommée Sabrina qui s’occupait de la cuisine à Moivaro, et c’est elle qui m’a poussé à me lancer dans la cuisine. Aujourd’hui, c’est un modèle pour moi, un mentor ! J’ai appris petit à petit, même si je regrette de ne jamais avoir pu cuisiner pour les clients du camp là-bas. Je suis ensuite arrivé au Maasai Girafe, où j’ai d’abord été engagé comme garde. En décembre dernier, lorsque Ingrid est venue, j’ai cuisiné pour elle et elle a apprécié ma cuisine et a accepté de m’engager en tant que cuisinier ! Et voilà comment je suis devenu cuisinier :)

Mg : Waouh, quel parcours ! Et quel est ton plat préféré ?

M : Le barbecue Maasai est sans aucun doute mon plat préféré. Je le sers toujours avec de la purée, du riz et de la salade. Les clients apprécient.

Mg : Et quelle est ta spécialité ?

M : La soupe de potiron, suivie de pâtes aux légumes et d’une salade. C’est un plat simple mais qui fait fureur auprès des clients !

Living

 

 

Many thanks to Living,

who helped me do

this interview of Morijei !

 

 

 

 

 

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut